Ça sert à quoi les joints de fractionnement ?

Après avoir installé tous les éléments chauffants et les composants du plancher chauffant électrique sous un parquet flottant, il faut passer au recouvrement. On a le choix entre une chape humide et une solution sol sec. Parfois, les joints de fractionnement sont vraiment utiles dans la finition et fortification de l’installation.
Il arrive qu’on rencontre des problèmes tel un décollement ou une fissuration de carrelage à votre plancher. Cela peut être prévenu : utiliser un joint de fractionnement adapté avec ou sans treillis d’armature.

image-joint-de-fractionnement

Le rôle des joints de fractionnement :

Ils jouent le rôle d’anti-fissures. Après la pose d’un plancher chauffant avec la chape, il se peut que les bétons et les mortiers d’enrobage soient contractés petit à petit. Des éventuelles fissures peuvent apparaître. Pour minimiser et même éviter ces modifications, on utilise des joints de fractionnement.
Dans le cas où des points de fractionnement ne seraient pas posés sur les parties fragiles, des fendillements se retracent. Ce mouvement peut contaminer également le revêtement de sol. Le dommage peut être important avec un revêtement collé ou scellé.
Plus précisément, un joint de fractionnement absorbe et compense les mouvements de la chape, du mortier et des revêtements de sol. Il offre plus d’esthétisme en rendant les découpes très discrètes.
À part ce rôle anti-fissure, les joints de fractionnement marquent aussi les zones distinctes qui se trouvent dans une même pièce. Le manque ou l’absence de joints de fractionnement rend le revêtement facile à briser et à détacher. Il corrige aussi le remplissage des surfaces dans les zones réduites.
Ces joints permettent aussi d’assimiler les charges élevées et les ondes sonores des différents chocs.

Ce qu’il faut savoir sur la pose des joints de fractionnement :

À chaque pièce, un réseau chauffant. Toutefois, quelques points sont bons à savoir si on veut procéder à une pose des joints de fractionnement :
–        Considérer la composition : il faut penser aux profilés compressibles. Quand le séchage de l’enrobage est terminé, on remplit les imperfections avec du mastic élastomère.
–        Il faut également respecter l’épaisseur minimale des joints de fractionnement. Habituellement, elle est de l’ordre de 5 mm.
–        Si le plancher chauffant fonctionne électriquement, le franchissement des joints de fractionnement est proscrit. Par contre, pour un plancher chauffant hydraulique avec les circuits hydrauliques, cela est permis.
–        Pour une parfaite pose, on dispose les joints sur une hauteur de 3 cm au moins. On peut également les ménagers sur toute l’épaisseur de la chape d’enrobage. La procédure est la même avec les autres types de joints comme les joints de dilatation du bâtiment par exemple.
–        Au niveau des seuils des portes aussi, on a besoin de poser des joints de fractionnement surtout quand le revêtement se poursuit continuellement dans une autre pièce.
–        Un avis technique est toujours utile dans le cas d’une chape fluide.
Les surfaces et longueurs spécifiées entre joints passent de < 40 à 300 m² et de 8 à 25 ml.
Les recommandations et les instructions pour l’installation doivent toujours être conformes aux indications des documents techniques de référence.

À quoi sont dues les déformations qui nécessitent des joints de fractionnement ?

Parfois, on exige les joints de fractionnement et parfois, il n’est pas nécessaire de les poser. Plusieurs raisons amènent à les utiliser, notamment :
–        La cause d’esthétisme : les découpages irréguliers sont parés avec.
–        Le risque de propagation des fissurations qui se forment suivant diverses directions.
–        La propriété du plancher porteur : celui-ci doit présenter un minimum de souplesse pour qu’il ne soit pas déformé au moindre appui ou une charge importante sur une zone localisée.
–        L’existence des points durs à cause d’un isolant inadéquat ou non maîtrise de la pose.
–        Les manœuvres sans précaution : défaut d’armature d’enrobage, mise en chauffe des planchers trop tôt ou trop tard, instructions et procédures non conformes à la norme et aux conditions d’application
–        Une composition inappropriée : dosage en ciment inconvenable et mauvaise préparation du mortier de pose.
–        Les étapes de l’installation du plancher chauffant ne sont pas soignées.
Les canalisations pour des fins d’installation de l’électricité ou de plomberie constituent aussi une des causes de l’utilisation des joints. La réalisation des canalisations sans ravoirage est une faute à ne pas commettre.
Afin de prémunir tous les désordres issus de ces quelques erreurs, les joints de fractionnement restent la meilleure solution à prendre, mais également, c’est le remède contre les pépins lors de la pose de la chape et du revêtement de sol.

La pose de chape :

Si la chape est à base de ciment, on doit toujours établir des joints. En effet, la chape est préparée à partir de sable, de gravier, de ciment et une certaine quantité d’eau. Ces composants permettent au mélange de durcir convenablement. La pose de chape est caractérisée par un phénomène appelé « retrait du ciment ». Il s’agit d’une évaporation d’une partie d’eau dans la chape. Cela permet l’endurcissement de la chape.
Lors de ce retrait du ciment, il se peut qu’une fissuration se forme quand des joints de fractionnement manquent. En parallèle avec ce retrait, on insère de profilés. On parle surtout de joints de dilatation.
La création de joints est toujours nécessaire peu importe la nature de la chape, qu’elle soit en ciment soit anhydride. À part la chape, le revêtement du sol en carrelage est amélioré par les joints de fractionnement.

Autrement dit, ce sont le temps, la température qui favorisent le changement des matériaux.

Les différentes sortes de joints de fractionnement :

En termes de matière, il existe deux types de joints de fractionnement : ceux qui sont faits en PVC et ceux qui sont métalliques. Cependant, leurs rôles restent les mêmes. Concernant la pose, il existe deux possibilités : la pose pour sol scellé et la pose pour sol collé.
Ces joints sont constitués de matériaux souples adaptés pour lier les surfaces de grande étendue. Toutefois, le cahier d’instruction renseigne sur tout ce qu’il faut faire pour réaliser une installation efficace. Les avis des experts sont également très utiles.

Cet article Ça sert à quoi les joints de fractionnement ? est apparu en premier sur EuroRadiant.

Publicités

Auteur : Euroradiant - Plancher Chauffant

EuroRadiant est un plancher chauffant nouvelle génération: un planchant chauffant rayonnant électrique. Il propose des caractéristiques thermiques et économique bien supérieures aux planchers chauffants électriques standards ou aux planchers chauffant hydraulique (à eau)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s