La réalisation du plancher chauffant en rénovation

L’installation du plancher chauffant convient généralement en rénovation et en construction neuve. Il est bon de préciser qu’en rénovation, le mode de chauffage hydraulique présente des travaux plus importants. Quoi qu’il en soit, techniquement et économiquement, ce cas d’installation peut développer des complications et une dépense colossale.
En construction neuve, il est plus facile d’intégrer le plancher chauffant puisqu’il fait déjà partie du plan de construction. Or, en rénovation, on doit adapter l’installation avec l’édifice présent. Ce qui explique la survenue des problèmes.
L’encadrement professionnel garantit une étude bien élaborée. Cela vous aidera à faire un meilleur choix de ce qui vous convient.

???????????????????????????????

Les questions qui se posent :

Avant d’entamer une installation de plancher chauffant en rénovation, le consommateur intéressé avec  le technicien expert doivent s’interroger sur ce que le premier veut exactement.
En fonction des réponses obtenues, on définit les alternatives de la réalisation du plancher chauffant. À partir de ces questions aussi, on détermine quel système convient le mieux au bâti existant : un mode électrique ou un mode hydraulique.

Voici les précieuses questions à poser :

–        Voulez-vous installer le plancher chauffant pour toutes les pièces de la maison ou seulement pour une pièce ?
–        S’agit-il d’une réhabilitation complète ou d’une amélioration partielle d’une installation existante ?
–        Quel est votre budget ? Voulez-vous une installation rapide ou un investissement sur le long terme ?
–        Le local est-il vide ou habité ?
–        Où effectuer l’installation : au rez-de-chaussée de plain-pied, sur cave ou en étage ?

Comment décider sur le meilleur choix ?

Les questions ci-dessus constituent une piste pour le bon choix. Mais encore, il faudra passer quelques étapes notamment :
–        effectuer une étude complète sur l’état des lieux
–        réaliser un bilan thermique
–        calculer l’épaisseur adéquate du plancher chauffant
–        conclure entre plancher chauffant électrique ou hydraulique.
Une comparaison des devis est opportune. Pour chaque type de plancher chauffant et pour chaque entreprise conceptrice de plancher chauffant, des garanties sont offertes. Vaut mieux comparer toutes les propositions pour bien choisir la meilleure offre étant donné que la réalisation et l’utilisation de plancher chauffant, c’est une question de temps.

Rappel sur le plancher chauffant hydraulique :

·         L’installation :

L’installation d’un plancher chauffant à eau est plus complexe et plus longue à réaliser. À part la pose de l’isolant et du plancher chauffant, on doit en plus passer à un recouvrement du système grâce à une chape ou une dalle d’enrobage. Pour cela, on emploie du béton, le plus souvent d’une forte inertie et d’un poids élevé.
L’impact de cette structure est remarqué lors de la diffusion de la chaleur à travers la surface superficielle du sol plancher. L’épaisseur du système (isolant + plancher chauffant + revêtement de sol) peut atteindre 15 cm. Cela dit, en rénovation, il faut rehausser le sol par faute de hauteur de réservation. Ce qui peut perturber la fermeture et l’ouverture des portes, l’utilisation des prises électriques et les objets fixés au sol, ainsi que la présence d’escalier.

·         Coût d’investissement et coût d’exploitation :

Ce système à eau est plus économique en termes d’énergie vu qu’on peut le coupler à une autre source d’énergie comme une pompe à chaleur ou une chaudière. De même, le coût d’exploitation est réduit étant donné que l’élément chauffant est constitué par de l’eau chauffée à basse température même.

·         Autres importunités :

Le raccordement se fait entre la chaufferie et les collecteurs. La réalisation de ces liaisons hydrauliques peut être un labyrinthe parfois. L’intervention des techniciens experts s’avère très utile.
En rénovation, l’installation du plancher chauffant avec la plomberie peut fournir des salissures importantes pour le logement. En plus, si la maison est habitée, il est une obligation de faire un petit déménagement pour ne pas importuner la réalisation complète du plancher. Il faut attendre à peu près un mois ou encore plus pour pouvoir y revenir.

Le plancher chauffant électrique en rénovation :

·         L’installation :

En principe, la réalisation d’un plancher chauffant fonctionnant à l’électricité ne demande pas beaucoup de temps. Elle est plus rapide et plus simple. Le système ne requiert pas une couche d’enrobage humide, mais toujours en solution sèche. Cela implique l’absence d’une longue attente avant la réutilisation de la pièce concernée. Pour un logement déjà habité, le procédé n’est en aucun cas salissant.
Comme l’élément chauffant est constitué par des câbles électriques, le raccordement est réalisé par un branchement direct sur circuit électrique avec une possibilité de régulation de la température très évidente et efficace.

·         Coûts d’investissement et d’exploitation :

Le coût d’investissement est moins onéreux. Cependant, le prix d’exploitation peut grimper au plafond à cause de l’usage de l’électricité. C’est pourquoi il faut maîtriser la consommation en coupant l’alimentation en cas d’absence par exemple. Le thermostat piloté par des programmations peut bien rendre service.
Sinon, l’isolation du système et de la maison doit être parfaite pour éviter la déperdition de chaleur. Il existe également des tarifs qui permettent un rabais pendant les heures creuses.

·         Le cas du plancher chauffant Euroradiant :

Pour concrétiser ces informations, prenons l’exemple du plancher rayonnant fabriqué par Euroradiant. En savoir plus.

Il a été conçu pour faciliter la tâche. Une demi-journée suffit pour finir l’installation dans une pièce de 30 m². En matière de dépense d’énergie, 10 minutes de chauffage correspondent à une heure d’utilisation.
Il est le plus adapté en rénovation. On le recommande surtout, c’est pourquoi il bénéficie de crédits d’impôts et des prêts à taux zéro.
La différence entre les modes de chauffage électrique et à eau est flagrante. En tout cas, ces deux types de chauffage présentent une double face dont les inconvénients et les atouts. Le système hydraulique est plus conseillé en construction neuve puisqu’en rénovation, les travaux d’installation semblent plus lourds. En rénovation, le système électrique reste en première place. Toutefois, le plancher chauffant hydraulique peut être compatible également à la rénovation, tout comme le plancher chauffant électrique correspond en construction neuve. Le choix reste une question d’économie et de temps.

Cet article La réalisation du plancher chauffant en rénovation est apparu en premier sur EuroRadiant.

Advertisements

Auteur : Euroradiant - Plancher Chauffant

EuroRadiant est un plancher chauffant nouvelle génération: un planchant chauffant rayonnant électrique. Il propose des caractéristiques thermiques et économique bien supérieures aux planchers chauffants électriques standards ou aux planchers chauffant hydraulique (à eau)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s