L’essentiel sur le parquet plancher chauffant

10Les dernières étapes successives qui terminent la réalisation du plancher chauffant sont :
–        la pose du plancher chauffant
–        le recouvrement ou l’enrobage par une chape sèche ou une chape humide
–        l’installation du revêtement de sol.
D’ailleurs, notre sujet se focalisera sur le revêtement de sol. Il existe un large choix de revêtement de sol :
–        le carrelage
–        le bois
–        le béton ciré
–        les pierres naturelles
–        le parquet
–        etc.
Si votre choix est orienté vers le parquet, vous devrez savoir quelques points essentiels.

 

parquet-plancher-chauffant

Les avantages du parquet plancher chauffant :

Le parquet est un produit naturel avec un aspect chaleureux. D’ailleurs, il existe de nombreux choix, juste concernant le parquet.
La durée de vie d’un parquet est assez longue. Même avec le temps, vous pouvez toujours avoir un parquet neuf et brillant vu que celui-ci peut être poncé et rénové selon vos grés.
Il peut également être utilisé pour revêtir le plancher chauffant rayonnant. L’exemple : l’entreprise européenne Euroradiant opte pour la pose collée. En savoir plus.

Le parquet doit toucher directement le plancher chauffant. Cette disposition évite la formation d’une éventuelle couche d’air. En plus, le parquet empêche aussi la diffusion de la poussière dans l’air.
Dans le cas d’un mode de chauffage réversible, les parquets flottants constituent la meilleure option de revêtement.

Les inconvénients du parquet comme revêtement du sol chauffant :

Le bois est la principale matière pour la conception des parquets. Le problème, c’est que le bois est plus ou moins un excellent isolant. Cette caractéristique entraîne un ralentissement de la transmission de chaleur.
Le parquet requiert un entretien régulier. Sans entretien, il s’altère facilement. À savoir, il faut éviter l’eau et l’humidité. Une lumière intense peut également détériorer sa couleur. En outre, l’air très sec peut fendiller aussi les lattes. À cet effet, les salles de bains et la buanderie ne sont pas compatibles au parquet chauffant.
Le coût d’un revêtement par le parquet peut être onéreux vu que c’est un produit authentique et noble. Cela n’empêche que la plupart des consommateurs choisissent le parquet.
Il se peut que le parquet se dilate d’où la nécessité de poser des joints de dilatation.

Recommandations pour le parquet plancher chauffant :

Quelques consignes doivent être suivies pour rendre le parquet plancher chauffant plus efficace. Comme il peut freiner la diffusion de la chaleur, il est recommandé de ne pas dépasser une certaine épaisseur. La plus grande valeur approuvable est égale à 15 mm. Cette valeur correspond à une pose collée. Pour les lames plus sensibles, il ne faut pas excéder 120 mm d’épaisseur.
Le mode de pose flottante avec un parquet est à déconseiller. Toutefois, on peut l’adopter si un technicien professionnel expert le suggère. En réalité, une pose flottante a besoin d’une sous-couche résiliente. Or celle-ci n’est pas compatible à la conception du plancher chauffant.
Le parquet plancher chauffant n’est pas un revêtement idéal pour le type chauffant-rafraîchissant ou réversible. Les importants changements de climat présentent un  risque. Les parquets sont assujettis d’altération.

Les questions à se poser avant le choix du parquet pour le plancher chauffant :

Il existe certaines prescriptions à suivre lors du choix du revêtement de sol en parquet. Pour pouvoir les respecter, ces questions qui suivent sont utiles.
–        Le parquet est-il compatible au type de plancher chauffant de votre choix ?
–        Le parquet permet-il de respecter la température superficielle régie par la réglementation thermique ? Cette température ne doit pas passer au-delà de 28°C.
–        Quelle est l’épaisseur de la chape d’un plancher chauffant lors de l’enrobage ? Au minimum, elle est égale à 30 mm.
–        Le support est-il plan et parfaitement horizontal ? Sinon, il faut procéder à une correction.
–        Combien de temps faut-il attendre pour pouvoir passer à la pose du parquet ?
–        Combien de temps faut-il attendre pour remettre le chauffage ?

La mise en place du parquet plancher chauffant :

Par rapport à la pose du carrelage, la pose du parquet est relativement plus simple. Elle ne comporte que de quelques étapes qu’il faut respecter soigneusement. À savoir :
–        Le moment exact pour procéder à la mise en œuvre du parquet est autour de deux à trois semaines après la mise en chauffe du local. Ainsi, les circonstances sont idéales pour accueillir le parquet.
–        Dans le but d’acclimater le parquet, il est utile de le placer dans la pièce où la mise en chauffe se déroule. Cette opération est réalisée durant la dernière semaine de chauffe.
–        On stoppe le chauffage deux jours avant la pose du parquet.
–        On reprend le chauffage après sept jours à compter du jour où l’on a fini de poser le revêtement.
Ces délais aident à stabiliser les colles appliquées au parquet. Il en est de même pour les parquets contrecollés et aux stratifiés. Avec un plancher chauffant, la pose d’un parquet traditionnel est strictement rejetée. Il n’est pas conciliable à un sol chauffant. Un parquet traditionnel présente une forte épaisseur à cause des lambourdes. Cette ancienne installation fait créer une couche d’air suscitée à partir d’un vide entre la chape de recouvrement et les lames de bois. Cet air est néfaste pour la diffusion de la chaleur par rayonnement.

Autres points essentiels :

En effet, pour qu’un parquet et le sol chauffant soient compatibles, il faut tenir compte de certaines règles. À part celles qui sont déjà citées ci-dessous, il faut aussi mentionner :
–        La catégorie du bois puisque l’essence de celui-ci est importante. Les bois du même type que le chêne et le bambou sont les meilleurs. Le hêtre ou l’érable possèdent de trop denses essences, il vaut mieux les éviter.
–        Opter pour le parquet multicouche notamment le genre contre-collé ou stratifié au lieu du parquet massif.
–        C’est cent fois mieux de confier le travail d’installation à un professionnel. Une installation encadrée par des experts est garantie au sens propre qu’au sens figuré. De cette manière, il est sûr que toutes les règles en vigueur sont appliquées à la lettre.

Cet article L’essentiel sur le parquet plancher chauffant est apparu en premier sur EuroRadiant.

Publicités

Auteur : Euroradiant - Plancher Chauffant

EuroRadiant est un plancher chauffant nouvelle génération: un planchant chauffant rayonnant électrique. Il propose des caractéristiques thermiques et économique bien supérieures aux planchers chauffants électriques standards ou aux planchers chauffant hydraulique (à eau)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s