Régulation plancher chauffant à eau

La régulation d’un plancher chauffant à eau est différente de celle d’un plancher chauffant électrique. Pour un plancher chauffant hydraulique, la régulation est plus complexe. Elle compte deux étapes : le réglage de la température du fluide caloporteur et l’ajustement de la température ambiante selon les besoins pendant les saisons d’été et d’hiver.

En mode chauffage, le plancher est facile à réguler. Au contraire, pour le plancher rafraîchissant, il faut prendre en compte quelques points. Tout d’abord, le plancher doit être performant pour que le réglage du plancher chauffant eau soit également efficace. Les risques de condensation à la surface du sol ne doivent pas être ignorés. Tous les ajustements sont réalisés avec prudence.

????????????????????

Régulation du plancher hydraulique, destiné pour le chauffage :

Dans le cas du chauffage, on peut procéder en trois façons. Selon le type de régulation, on a :

  • la régulation automatique à l’aide d’un thermostat d’ambiance :
  • la régulation automatique par sonde extérieure et loi d’eau
  • la régulation manuelle

Il se peut également qu’on adopte deux régulations en même temps, de préférence les deux méthodes automatiques. Cette option rend la régulation plus précise et plus efficace. La combinaison des méthodes optimise le confort dans la pièce à chauffer.

La régulation automatique à l’aide d’un thermostat d’ambiance :

Cette méthode est caractérisée par une régulation par asservissement. Autrement dit, à chaque fois où l’on remarque un écart entre la température mesurée par le thermomètre et la valeur désirée pour une pièce, une action qui corrige la différence est lancée automatiquement. La correction se déroule au niveau du brûleur de la chaudière ou du circulateur de la pompe, sinon au niveau d’une vanne de réglage.
Parmi les trois procédures citées ci-dessus, l’utilisation d’un thermostat de plancher chauffant hydraulique relié à l’installation s’avère être la plus facile, simple, accessible et efficace. D’ailleurs, les grandes marques en usent.

La régulation automatique par sonde extérieure et loi d’eau :

Le réglage est en fonction de la température extérieure plus les apports gratuits ponctuels. La température du fluide calorifique est ajustée suivant les conditions environnantes. Concernant la loi d’eau, c’est une représentation graphique des caractéristiques de l’installation. Le concepteur du plancher chauffant à l’eau, au départ, établit une courbe de chauffe. Plus précisément, cette courbe est une ligne droite. Il faut bien tracer cette courbe sinon, on risque l’obtention d’une température faussée avec une éventuelle surconsommation. Avec un peu de chance et c’est l’inconfort garanti.
Pour ajuster la température, on appuie sur un bouton ou on fait tourner une molette sur un régulateur spécifique. Pour une meilleure efficacité, il faut placer la sonde extérieure à peu près à 2 m du sol, de préférable sur une façade exposée au nord ou au nord-est. Durant la pose de la sonde, évitez les places dissimulées par l’ombre comme le balcon, le toit, etc.

La régulation manuelle au niveau du générateur :

La procédure consiste à limiter la température de la chaudière suivant les variations du climat. L’aquastat de la chaudière permet la régulation. Cette méthode de réglage possède toutefois quelques limites. Elle est contraignante et onéreuse. La dépense en énergie peut être importante alors que le résultat n’est pas précis comme il faut. D’ailleurs, cette méthode manuelle est déconseillée la plupart du temps pour un plancher chauffant.

Régulation du plancher hydraulique, destiné pour le rafraîchissement :

La régulation pour le plancher rafraîchissement unique fonctionne suivant le principe du tout ou rien. Notons d’abord que ce type de plancher peut être installé sur un parquet pour plancher chauffant à eau. Une vanne mélangeuse peut être également utilisée pour le réglage thermique  du plancher.
La méthode sur vanne est compatible avec plusieurs moyennes anti-condensations. Un calculateur de température de rosée peut accomplir l’affaire. La vérification du seuil critique à ne pas dépasser  se fait avec une hydrométrie. Dans d’autres cas, on se sert de la température limite du sol. L’installateur concepteur établit cette température en fonction de la zone climatique.
En mode chauffage qu’en mode rafraîchissement, la régulation nécessite le maximum d’attention et de prudence du fait que le système utilise un fluide caloporteur comme élément chauffant. Tout à fait le contraire avec le plancher chauffant électrique. Avec un plancher chauffant électrique, la régulation est facilitée par l’utilisation d’un thermostat d’ambiance.

Le thermostat d’ambiance Euroradiant :

Euroradiant, l’entreprise européenne spécialiste du plancher chauffant par rayonnant possède à elle seule un thermostat performant. Il convient uniquement au plancher chauffant fabriqué par Euroradiant : la référence et le numéro un en plancher rayonnant.
Ce thermostat est à monter, presque à la fin de l’installation. À part le fait que c’est plus facile à installer, il fournit une régulation très précise. Le contrôle de la température au niveau du film chauffant et de la température de la pièce est simple et rapide. Le montage du thermostat peut être raccordé à un pilotage à l’aide d’une programmation. Cet appareil limite également la consommation en énergie de l’habitation. Pendant les moments où vous serez absent dans la maison, l’appareil s’éteint automatiquement pour ne pas gaspiller beaucoup d’énergie.

Comment monter le thermostat Euroradiant ?

La régulation du plancher rayonnant est assurée par un thermostat lié à une sonde thermique. Le montage du thermostat est une étape qui suit la protection des films chauffants. Pour ce faire, il suffit de regrouper séparément tous les fils mâles de tous les fils femelles. Le long du mur, on les fixe pour être relié au thermostat. Une fois que tous les branchements des fils électriques sont raccordés au thermostat, on passe au rattachement de la sonde thermique avec le thermostat. La place de la sonde sera mieux près du plancher chauffant. L’utilisation du thermostat facilite beaucoup le maintien de la température superficielle du plancher aux environs de 28°C.
Pour terminer l’étape, on doit faire des tests de vérification si tout est en ordre. Pour en savoir davantage sur ce produit, cliquez sur ce lien.

Si tout est parfait, on attaque l’étape suivante : le revêtement du sol. Si vous devez faire un choix entre un plancher réversible à eau et le plancher rayonnant proposé par Euroradiant, le choix sera vite fait. D’ailleurs, Euroradiant est la solution la plus simple et accessible mais efficace parmi les plus classiques.

Cet article Régulation plancher chauffant à eau est apparu en premier sur EuroRadiant.

Publicités

Auteur : Euroradiant - Plancher Chauffant

EuroRadiant est un plancher chauffant nouvelle génération: un planchant chauffant rayonnant électrique. Il propose des caractéristiques thermiques et économique bien supérieures aux planchers chauffants électriques standards ou aux planchers chauffant hydraulique (à eau)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s