Fonctionnement du plancher chauffant à eau

Actuellement, il existe différentes méthodes de chauffage pour une pièce d’habitation. Parmi tous les modes de fonctionnement de sol chauffant, le plancher chauffant eau chaude reste la meilleure option d’émission de chaleur. L’eau est une énergie facile à procurer. Grâce à l’évolution du sol chauffant et à la réglementation thermique, l’utilisation de l’eau comme émetteur calorifique est devenue plus économique par rapport aux autres énergies. Le chauffage à eau est, désormais, possible à basse température.

Généralement, la pose de plancher chauffant fonctionne soit électriquement soit à eau. Les consommateurs ont le choix entre un plancher chauffant électrique et un plancher chauffant hydraulique. Toutefois, le plancher chauffant hydraulique présente de nombreux avantages.

Le réseau de tubes : un élément typique pour le plancher chauffant hydraulique

Si pour le plancher chauffant électrique, l’élément chauffant est constitué par un câble inséré dans la dalle ou dans une chape, le plancher chauffant à eau fonctionne avec un réseau de tubes. Ce réseau de tubes permet à l’eau d’émettre de la chaleur suffisante pour chauffer une pièce d’une maison.

L’appellation de ce système de chauffage est nombreuse. Le plancher chauffant à eau peut être également nommé : sol chauffant hydraulique ou encore chauffage au sol hydronique. On parle toujours de la même chose.

La matière de base des tuyaux formant le réseau des tubes est le cuivre. Mais à vrai dire, ils ont été élaborés avec des matériaux de synthèse. Ce réseau de tubes fonctionne en circuit fermé comme dans toute autre installation de chauffage.

Le réseau de tubes est posé en forme d’escargot. Les tuyaux doivent être espacés de 20 cm ou de 10 cm au moins. Cela permet de bien répartir la chaleur dans toute la pièce à chauffer. Dans ce cas, la diffusion calorifique est uniforme et homogène.

Une installation semblable à celle d’un plancher chauffant électrique :

Comme pour l’installation du chauffage de sol électrique, le plancher chauffant à eau requiert aussi un isolant thermique, un élément chauffant, une chape d’enrobage et un revêtement du sol. La pose d’un bon isolant est impérative. L’isolation évite des déperditions de la chaleur et surtout oriente la diffusion calorifique vers le haut. La performance de l’isolant est nécessaire pour supporter les tubes dans lesquels l’eau va circuler, car le réseau de tubes sera fixé sur l’isolant. Ce réseau de tuyaux sera enrobé dans une chape ou une dalle pour pouvoir les maintenir stable et pour une meilleure diffusion calorifique avoisinant les valeurs de la réglementation thermique. Au-dessus de ces couches, on pose le revêtement de sol.

Cette chape ou dalle de plancher chauffant est un système humide. Cette méthode permet un recouvrement parfait avec une inertie moins importante, ce qui veut dire une excellente conductivité de la température. Il existe également le système de recouvrement sec. Ce dernier s’avère être très bénéfique pour les travaux de rénovation. Si on rencontre des problèmes de hauteur de réservation, le système sec reste la seule solution efficace. Avec un recouvrement sec, il n’y a pas de temps de séchage à respecter et l’installation est rapide.

Pour garantir un bon fonctionnement du chauffage, il faut veiller à ce que l’installation soit correctement posée. Le coulage de la chape doit être réalisé en mettant le circuit sous pression. Il est nécessaire de couler le béton lorsque les tubes se dilatent le plus possible pour éviter les risques de fissuration lors de sa mise en marche permanente.

Quelle source d’énergie pour son plancher chauffant à eau ?

source-energie-plancher-chauffant-hydraulique

Le plus grand avantage avec une installation plancher chauffant hydronique, c’est qu’on peut choisir une énergie, autre que le courant électrique pour alimenter le collecteur et la distribution de l’eau à travers le réseau hydrocâblé.

La circulation fermée de l’eau peut être assurée par plusieurs types d’énergie. On distingue en général : les capteurs solaires, la pompe à chaleur, les chaudières. Toutes les énergies renouvelables sont envisageables : les gaz, le fioul, le bois, etc.

  • Chaudière à condensation :

Cette option utilise la chaleur latente de la vapeur d’eau. Ce gaz sera condensé pour pouvoir récupérer les calories. L’eau récupérée se transforme en vapeur pour reprendre le cycle fermé. La chaudière à condensation exploite une chaleur de 30°C pour fournir une chaleur douce de 28°C. Ce qui, d’ailleurs, lui rend plus économique.

  • Couplage avec une pompe à chaleur :

Le meilleur couplage s’obtient avec une pompe à chaleur air/eau dite pompe à chaleur aérothermique. Ce procédé peut approvisionner jusqu’à70% de l’énergie nécessaire pour chauffer la pièce. Le reste est fourni par une alimentation électrique.

Le plancher chauffant à eau est connu pour son confort et son côté économique et parfois écologique. Ces différentes méthodes partent toutes du même principe. La source d’énergie chauffe l’eau qui circule dans les tubes. L’eau, ensuite, diffuse les calories nécessaires pour chauffer la pièce entière d’une maison. La température de l’eau dans le chauffage central est de 90°C pour un plancher classique et entre 30°C à 40°C pour un plancher à basse température.

Le plancher chauffant Euroradiant : hydraulique ou électrique?

Euroradiant est spécialisé dans la réalisation des planchers chauffants rayonnants électriques. Contrairement au plancher chauffant à eau, la source d’énergie principale est le courant électrique et l’émetteur de chaleur est constitué par un film de micro plaques de carbone alimenté électriquement. La chaleur est diffusée par rayonnement sur les objets se trouvant dans la pièce à chauffer par le biais de ce câble électrique. Visitez notre site ici pour en connaître davantage.

L’installation de ce type de plancher est plus simple que pour un plancher hydronique. La chape ou la dalle d’enrobage est inexistante. Dans les cas rares, une couche de protection spéciale peut remplacer la chape d’enrobage pour garantir plus de sécurité.

Le point commun à ces deux modes de chauffage consiste à l’avantage qu’ils offrent. Le plancher chauffant à eau basse température éradique la sensation de jambes lourdes, tout comme le plancher chauffant rayonnant Euroradiant. Économiquement, un plancher chauffant rayonnant Euroradiant peut remplacer efficacement un plancher chauffant à eau. Tous les deux permettent de réduire la facture de consommation mensuelle en électricité.

Cet article Fonctionnement du plancher chauffant à eau est apparu en premier sur EuroRadiant.

Advertisements

Auteur : Euroradiant - Plancher Chauffant

EuroRadiant est un plancher chauffant nouvelle génération: un planchant chauffant rayonnant électrique. Il propose des caractéristiques thermiques et économique bien supérieures aux planchers chauffants électriques standards ou aux planchers chauffant hydraulique (à eau)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s